• Le goût de la vie intense

    Comme le relève François Furet au début du " Passé d'une illusion" (*) tout le monde , dans la société moderne, est l'ennemi du bourgeois, y compris le bourgeois lui-même. Même pour ceux qui n'aspirent en aucune  façon à changer le monde. 

    L'embourgeoisement n'est pas, comme pouvait l'être l’anoblissement, un rêve, un mirage, un objectif, une ambition mais un repoussoir. La vie intense, tel est, soutient Tristan Garcia, l'idéal et même l'obsession des modernes.

    Où mène cette obsession et est-elle vraiment universelle ?

    Qu'est ce qu'une vie intense ?

    (*) Robert Laffont

     

     

     Franceculture.fr

     

     

    « Années 80In order to live »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :